Ingénieur(e) en Énergétique

Formation en apprentissage

  • Formation
    diplômante
  • Durée :
    3 ans
  • Rythme :
    3 semaines/2 semaines
  • Rentrée :
    Septembre
  • Lieu :
    Paris / Alfortville

Objectif

Former par la voie de l’apprentissage, des ingénieurs pouvant intervenir sur tout type d’installation énergétique dans l’industrie et le bâtiment, notamment en intégrant l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables : de la conception de nouvelles installations à la rénovation et aussi de la gestion et de la maintenance des équipements en appliquant les méthodes de la gestion de la qualité et en respectant les contraintes environnementales, sociales et économiques.

La formation se construit sur une interaction permanente avec les activités de l’entreprise : synergie entre situations professionnelles et connaissances acquises d’une part, développement de méthodes utiles à l’entreprise d’autre part. Elle s’appuie sur deux principes :

  • Valoriser la technique et la culture d’entreprise, les méthodes de conduite de projet, la capacité à innover pour former des ingénieurs préparés aux nouveaux enjeux et marchés,
  • Exploiter au mieux l’alternance entreprise/école pour développer une professionnalisation rapide grâce à un double tutorat.

Organisation de la formation

La formation se déroule sur 3 ans en alternance école/entreprise sur les rythmes suivants :

  • En 1ère année : 3 semaines entreprise/2 semaines école,
  • En 2ème année : 10 semaines temps plein en école de mi septembre à mi novembre, puis jeudi et vendredi une semaine sur deux en école et 2 x 2 semaines à plein temps en école,
  • En 3ème année : 11 semaines à temps plein en école de novembre à mi février puis jeudi et vendredi une semaine sur deux en école et 2 x 1 semaine à plein temps en école.

Déroulement

La formation inclut les sciences de l’ingénieur et les sciences de la spécialité : Fluides, Efficacité énergétique et Energies renouvelables. Une partie des enseignements porte également sur les méthodes de l’ingénieur et la communication. La formation se déroule sur 3 ans et sur un rythme d’alternance décrit précédemment.

  • Sciences de l’ingénieur : Mathématiques, Électricité, Mécanique, Thermodynamique, Physique, Chimie, Algorithmique et programmation,
  • Régulation, Contrôle, Commande & Réseaux : Automatique, Électronique, Régulation et automatismes, Électricité industrielle, Transmission de l’information, Instrumentation, Capteurs, Audit énergétique.
  • Énergétique Thermodynamique et Machines, Projets modélisation, Transferts chaleur et masse, Projets conception exploitation, Conditionnements d’air, Thermique du bâtiment, Mécanique des fluides, Énergies renouvelables, Structure de l’enveloppe et du bâtiment.
  • Méthode de gestion de l’ingénieur Management de projet, Marketing, Achats, Calcul économique, Gestion des équipes, Sociologie, impact environnemental, développement durable, Statistiques, Fiabilité, Maintenance.
  • Communication et NTIC Communication, Systèmes d’information, Anglais, Sport collectif
  • Projet de fin d’études et mémoire
  • Mission professionnelle à l’étranger

 

Temps forts

  • Journée Portes Ouvertes : le mardi 12 février 2019 à 17 h 30 à l’Ecole des Mines de Paris – 60 bld Saint Michel – 75006 PARIS
  • Date dépôt du dossier de candidature : avant la date limite lundi 15 mars 2019.
  • Date des tests de positionnement : le vendredi 5 avril ou le samedi 13 avril 2019 de 9 h 00 à 16 h 30.
  • Epreuves :
    • Mathématiques (1h30 à 2h) : Niveau Terminale S
    • Thermodynamique (1h) : 1er principe, gaz parfait
    • Anglais (1h) : Niveau Terminale
    • Synthèse (45 mn) : Recherche d’information rapide dans un document technique. Mise en forme synthétique
    • Français (15 mn)
  • Rentrée : mi septembre.

Pour plus de détails, consulter le site de Mines ParisTech : http://www.isupfere.mines-paristech.fr ou du CFA : www.afanem.fr

Métiers visés

Les écoles d’ingénieurs permettent une très bonne insertion des diplômés. La dernière enquête annuelle publiée par la Conférence des grandes écoles (CGE), indique que 86,8 % des diplômés d’écoles d’ingénieurs accèdent à l’emploi en moins de six mois après la sortie des études, et 81,8 % en moins de deux mois. L’embauche après l’obtention du diplôme est d’autant facilitée que la formation d’ingénieur était en apprentissage, particularité des formations initiales en partenariat avec l’ITII Île-de-France. Au bout de quelques années, le taux d’emploi est de l’ordre de 96% selon les enquêtes effectuées annuellement par Ingénieurs Et Scientifiques de France (IESF).

En termes de contrats, le plus souvent signé est le CDI : 78,8 % des ingénieurs démarrent leur carrière avec un emploi à durée indéterminée, avec près de 90% en statut de cadre dès l’embauche. Environ 10% commencent leur carrière à l’étranger mais l’anglais est impératif dans beaucoup de postes, y compris en France.

Les secteurs des postes occupés par les ingénieurs issus des formations en partenariat avec l’ITII Île-de-France sont variés et offrent beaucoup de possibilités d’évolution : aéronautique et spatial, automobile et cycles, bâtiment et travaux publics, défense, énergie, équipements électroniques et électriques, ferroviaire, mécanique, métallurgie, naval, numérique.

Conditions d’admission

  • Avoir moins de 26 ans à la signature du contrat d’apprentissage, sauf dérogation prévue par la loi.
  • Formation accessible aux titulaires de :
    • DUT : Génie thermique et énergie, Génie industriel et maintenance, Génie électrique et informatique industrielle, Génie civil, Mesures physiques. Sous réserve de signer un contrat d’apprentissage avec une entreprise
    • BTS : Fluides ; Energies, Environnement ; Electrotechnique ; Maintenance industrielle
    • Ou équivalent (Licence, Classes préparatoires)

Agenda