Ingénieur(e) en Génie Industriel

Formation en apprentissage

  • Formation
    diplômante
  • Durée :
    3 ans
  • Rythme :
    2 semaines/2 semaines
  • Rentrée :
    Septembre
  • Lieu :
    Saint-Ouen / Puteaux

Objectif

L’objectif est de former des ingénieurs terrain, pluridisciplinaires pour les entreprises industrielles, ayant pour missions :

  • l’innovation et la créativité dans l’entreprise (amélioration de la gamme et création de nouveaux produits),
  • la coordination et la conception de systèmes industriels complexes,
  • la recherche de procédés et de processus performants,
  • la conduite de projets ou processus industriels,
  • la conduite et l’exploitation de façon performante de systèmes technologiques tout au long du cycle de vie du produit ou du processus,
  • le management d’équipes pluridisciplinaires,
  • la mise en oeuvre de la stratégie de l’entreprise dans un contexte international,
  • la modernisation et l’automatisation des équipements.

Parcours

Systèmes de Production, Mécatronique

Organisation de la formation

Contrat d’apprentissage de 3 ans avec une formation de 1800 h sur 3 ans, organisée en 6 semestres et découpée en ECTS
La formation débute début octobre N pour se finir en juillet N+3
Alternance :

  • 1ère année : 750 h en alternance 2 semaines en formation / 2 semaines en entreprise aux semestres 5 et 6
  • 2ème année : 650 h avec une alternance 2 semaines / 2 semaines en entreprise aux semestres 7 et 8
  • 3ème année : 400 h avec une alternance 2 semaines en formation / 4 semaines en entreprise aux semestres 9 et 10

Déroulement

  • Sciences de l’information et mathématiques : 288 h /18 ECTS
  • Sciences de l’ingénieur : 340 h / 26 ECTS
  • Méthodes et technologies pour l’ingénierie système : 448 h / 31 ECTS
  • Sciences de l’entreprise et management : 384 h /26 ECTS
  • Langues et communication : 340 h / 24 ECTS
  • Evaluation en milieu professionnel : 55 ECTS

Le niveau d’anglais TOEIC B2 est exigé pour l’octroi du diplôme d’ingénieur.

Les cours spécifiques aux 2 thématiques Systèmes de production et Mécatronique portent sur un volume horaire de : 150 heures.

En dernière année, un module spécifique « mise en œuvre du mémoire industriel » développé en entreprise d’accueil permet la mise en place d’un tutorat individuel :

  • L’apprenti est encadré par un tuteur pédagogique en formation académique et un maître d’apprentissage en entreprise d’accueil

Temps forts

  • Dates des Journées Portes Ouvertes : Tous les mercredi après-midi à partir du 10 janvier 2018 à Puteaux et à Mantes et le samedi 24 mars 2018 sur Puteaux (toutes formations)
  • Date limite de dépôt des dossiers de candidature : le 26 février 2018 et le 10 avril 2018
  • Date des tests de positionnement : Samedi 24 mars 2018 = Jury sur le site de Puteaux (toutes formations) et par convocation pendant les vacances scolaires de printemps

Métiers visés

Les écoles d’ingénieurs permettent une très bonne insertion des diplômés. La dernière enquête annuelle publiée par la Conférence des grandes écoles (CGE), indique que 86,8 % des diplômés d’écoles d’ingénieurs accèdent à l’emploi en moins de six mois après la sortie des études, et 81,8 % en moins de deux mois. L’embauche après l’obtention du diplôme est d’autant facilitée que la formation d’ingénieur était en apprentissage, particularité des formations initiales en partenariat avec l’ITII Île-de-France. Au bout de quelques années, le taux d’emploi est de l’ordre de 96% selon les enquêtes effectuées annuellement par Ingénieurs Et Scientifiques de France (IESF).

En termes de contrats, le plus souvent signé est le CDI : 78,8 % des ingénieurs démarrent leur carrière avec un emploi à durée indéterminée, avec près de 90% en statut de cadre dès l’embauche. Environ 10% commencent leur carrière à l’étranger mais l’anglais est impératif dans beaucoup de postes, y compris en France.

Les secteurs des postes occupés par les ingénieurs issus des formations en partenariat avec l’ITII Île-de-France sont variés et offrent beaucoup de possibilités d’évolution : aéronautique et spatial, automobile et cycles, bâtiment et travaux publics, défense, énergie, équipements électroniques et électriques, ferroviaire, mécanique, métallurgie, naval, numérique.

Conditions d’admission

  • Formation ouverte aux jeunes ayant validé un cursus scientifique ou technologique BAC+2 / +3
  • Recrutement sur dossier, tests et entretien de motivation

Agenda