Ingénieur(e) en Mécanique et automatique

Formation en apprentissage

  • Formation
    diplômante
  • Durée :
    3 ans
  • Rythme :
    3 semaines/3 semaines (Année 1) puis 3 mois/ 3 mois (Année 2) puis 6 mois/ 6 mois (Année 3)
  • Rentrée :
    Septembre
  • Lieu :
    Lieusaint

Objectif

  • Un ingénieur généraliste et polyvalent : Une des spécificités de l’Icam est de former des hommes et des femmes ingénieurs capables de résoudre des problèmes techniques ou organisationnels dans de très nombreux domaines.
  • Un ingénieur manager partageant des valeurs humaines : Grâce à une vision globale des problématiques, une capacité à animer des équipes, l’ingénieur Icam est un véritable chef d’orchestre. Il est aussi à l’aise dans la gestion de projet que préparé au management d’une entreprise.

Motiver, mobiliser les hommes autour d’un projet commun est l’une des missions que l’on attendra d’un ingénieur Icam. Voilà pourquoi la formation scientifique et technique s’accompagne, tout au long des cinq années, d’une formation humaine permanente.

S’épanouir, être heureux de ce que l’on fait, être attentif aux préoccupations de l’homme, de la vie et de l’environnement, sont des qualités qui font de l’ingénieur Icam un individu responsable et engagé.

Organisation de la formation

Au cours des trois années de cycle ingénieur, vous alternez périodes en entreprise et périodes à l’Icam.

Au cours du 1er semestre, l’alternance est courte (3 semaines/3 semaines). Dès le 2ème semestre, l’alternance est longue (3 mois/3 mois). La dernière année est scindée en deux (6 mois/6 mois).

Déroulement

1ère année à l’école :

  • Mathématiques de l’ingénieur, Algorithmique et programmation, Bases de données
  • Résistance des structures, Matériaux
  • Electronique analogique, numérique, Electrotechnique
  • Méthodes et industrialisation, Gestion de projet, Qualité
  • Communication professionnelle, Décodage d’entreprise, Créativité, Anglais, LV2
  • Santé au travail, Contrôle de gestion
  • Se situer dans son projet et en entreprise, Renforcer ses modes d’organisation, de relation et de travail, Se préparer à la mission internationale

Semestre 1 en entreprise : intégration dans l’entreprise
Semestre 2 en entreprise : développement technique

2ème année à l’école :

  • Recherche opérationnelle, Génie logiciel – programmation, Technologies WEB, Réseaux informatiques
  • Conception et dimensionnement, Energétique, Mécanique des fluides, Vibrations des structures
  • Automatismes, Informatique industrielle, Régulation asservissement, Projet de synthèse
  • Méthodes industrielles, Qualité – Démarche d’amélioration continue, Gestion de projet – Maintenance – Logistique
  • Développement durable – Droit du travail – Management – Anglais et LV2, Systèmes de pensées – Droit des affaires –
  • Gestion financière
  • Accompagnement dans l’évolution personnelle vers plus de responsabilités et d’autonomie, Prise de décision
  • Dimension d’éthique personnelle

Semestre 3 en entreprise : période internationale (11 semaines)
Semestre 4 en entreprise : co-pilotage de projets

3ème année à l’école (semestre 5 ou 6 complet) :

  • Mémoire scientifique et industriel
  • Stratégie industrielle
  • Management – Ingénieur éthique et société, Mémoire sciences humaines
  • Mission sociale, projet personnel et professionnel, session de fin d’études, travail de relecture

Semestre 5 ou 6 en entreprise : projet pré-ingénieur

Métiers visés

Les écoles d’ingénieurs permettent une très bonne insertion des diplômés. La dernière enquête annuelle publiée par la Conférence des grandes écoles (CGE), indique que 86,8 % des diplômés d’écoles d’ingénieurs accèdent à l’emploi en moins de six mois après la sortie des études, et 81,8 % en moins de deux mois. L’embauche après l’obtention du diplôme est d’autant facilitée que la formation d’ingénieur était en apprentissage, particularité des formations initiales en partenariat avec l’ITII Île-de-France. Au bout de quelques années, le taux d’emploi est de l’ordre de 96% selon les enquêtes effectuées annuellement par Ingénieurs Et Scientifiques de France (IESF).

En termes de contrats, le plus souvent signé est le CDI : 78,8 % des ingénieurs démarrent leur carrière avec un emploi à durée indéterminée, avec près de 90% en statut de cadre dès l’embauche. Environ 10% commencent leur carrière à l’étranger mais l’anglais est impératif dans beaucoup de postes, y compris en France.

Les secteurs des postes occupés par les ingénieurs issus des formations en partenariat avec l’ITII Île-de-France sont variés et offrent beaucoup de possibilités d’évolution : aéronautique et spatial, automobile et cycles, bâtiment et travaux publics, défense, énergie, équipements électroniques et électriques, ferroviaire, mécanique, métallurgie, naval, numérique.

Conditions d’admission

Diplômes Bac + 2 éligibles à la formation :
BTS, DUT ou classes préparatoires aux grandes écoles PTSI-PT, TSI et ATS (cf. liste diplômes : http://www.icam.fr/fr/enseignement_…)

Etre âgé(e) de moins de 30 ans à la signature du contrat (sauf dérogation prévue par la loi)

Admissibilité :

  • étude du dossier scolaire
  • entretiens.

Admission après signature d’un contrat d’apprentissage avec une entreprise.

À propos des procédures et calendrier, veuillez consulter le site :
https://admission-bacplus2.icam.fr/Procedure-et-calendrier

Temps forts

  • Date Journée Portes Ouvertes : samedi 19 janvier 2019  et samedi 16 février 2019 de 10 h à 17 h.
  • Dépôt du dossier de candidature : vendredi 15 mars 2019.
  • Entretiens et admissibilité : à partir de début avril.
  • Rentrée : septembre.

Agenda