Ingénieur(e) en Systèmes Électroniques Embarqués

Formation en apprentissage

  • Formation
    diplômante
  • Durée :
    3 ans
  • Rythme :
    3 semaines/2 semaines
  • Rentrée :
    Septembre
  • Lieu :
    Mantes la Ville

Objectif

Cette formation s’effectue dans le cadre d’un contrat d’apprentissage de 3 ans. Elle débouche sur le titre d’ingénieur diplômé de l’Institut des Sciences et Techniques des Yvelines – ISTY.

L’objectif de ce diplôme est de former des Ingénieurs spécialistes en « systèmes embarqués » capables de concevoir, réaliser et installer des équipements et sous-systèmes embarqués en exploitant les possibilités de l’informatique en temps réel et des télécommunications.

Organisation de la formation

Les 1 800 heures de formation académique sont partagées entre l’ISTY et le CFAI Mécavenir sur le Pôle Technologique Universitaire du Mantois à Mantes la Ville (78). Des professionnels participent à la formation.

L’ISTY enseigne les sciences fondamentales de leur spécialité, pendant que le CFAI Mécavenir dispense les process et les techniques de l’ingénieur et apporte une pédagogie de l’alternance favorisant la réussite du diplôme et la vie professionnelle.

A ces fondamentaux s’ajoutent une ouverture sur la culture d’entreprise et la gestion d’entreprise : formation à la gestion, au droit et à l’économie, au management et au pilotage de projet.

Le rythme de l’alternance est volontairement court et progressif, permettant un investissement en mode projet sur chaque période :

  • 1ère année : 3 semaines école / 2 semaines entreprise
  • 2ème année : 1 mois école / 1 mois entreprise
  • 3ème année : 6 mois école / 6 mois entreprise

La formation comprend un séjour linguistique et professionnel de 4 semaines au Royaume Uni. L’objectif du niveau d’anglais est de « 785 » au TOEIC ou équivalent pour l’octroi du diplôme.

La notation des unités d’enseignement respecte le système européen de l’enseignement supérieur, sous la forme de crédits européens (ECTS) répartis sur 6 semestres.

Déroulement

La formation académique est structurée en 6 domaines comprenant les unités d’enseignement suivantes :

Enseignements Scientifiques de base (UE1)

  • Algèbre et calcul matriciel, Probabilités et statistiques, Méthodes de calcul numériques et optimisation, Calcul différentiel et intégral, Contraintes physiques des Systèmes Électroniques, Propagation libre et guidée, Physique des capteurs et interfaces, Langages C/C++ et programmation orientée objet.

Sciences de l’Ingénieur (UE2)

  • Électronique analogique et numérique, Modélisation et commande de systèmes, Réseaux informatiques, Gestion des données, Chaîne d’acquisition de signaux, CAO électronique et simulation, CEM et intégrité de signal, Systèmes de transmission radiofréquences (composants et antennes), Traitement numérique du signal, Composants numériques programmables.

Ingénierie des Systèmes Embarqués (UE3)

  • Introduction aux Systèmes Électroniques, Ingénierie système, Analyse fonctionnelle externe & interne, Gestion des risques et sûreté de fonctionnement (fiabilité, maintenabilité, disponibilité, sécurité), Codesign architecture logicielle/matérielle, Mesures et essais, Production et industrialisation, Design et ergonomie, Informatique industrielle et architecture physique : application aux microcontrôleurs, Architecture logicielle, Architecture de communication / Réseaux de terrain embarqués, Gestion de l’énergie et de l’autonomie des Systèmes Électroniques, Programmation sur Système Embarqué : Arduino (prototypage rapide, câblage, I/O, interruptions, communication), RaspberryPI, MSP 430, Programmation d’IHM, Systèmes d’exploitation temps réel, Systèmes Minimaux : compilation croisée, Communications sans fil, Outil logiciel pour l’instrumentation et la mesure, Accélérateur et FPGA, System on Chip, Séminaires (Automobile, aéronautique, radars)

Sciences Humaines et Managériales (UE4)

  • Gestion et conduite de projets, Connaissance et gestion des entreprises, Marketing général et industriel, Droit du travail et des sociétés, Qualité et normes, Création d’entreprise, Innovation et créativité propriété industrielle et intelligence économique, Création artistique et informatique, Développement durable, Anglais, Expression écrite et orale, Ouverture à l’international, Outils et techniques de gestion des relations de groupes.

Projet Industriel (UE5)

  • Mini projets sous la forme de rapports dont le contenu est en lien direct avec les activités professionnelles de l’apprenti, et certaines unités d’enseignement de la formation (Ingénierie des Systèmes Embarqués, Sciences Humaines et Managériales…). Les projets s’appuient sur l’InnoLab de Mécavenir et la halle mécatronique de l’ISTY. En seconde année, projet en « Robotique et Perception » commun aux trois spécialités de l’ISTY.

Séquence professionnelle – Tutorat (UE6)

  • Evaluation en milieu professionnel (études de cas, outils méthodologiques de conduite de projet en entreprise).

Métiers visés

Les écoles d’ingénieurs permettent une très bonne insertion des diplômés. La dernière enquête annuelle publiée par la Conférence des grandes écoles (CGE), indique que 86,8 % des diplômés d’écoles d’ingénieurs accèdent à l’emploi en moins de six mois après la sortie des études, et 81,8 % en moins de deux mois. L’embauche après l’obtention du diplôme est d’autant facilitée que la formation d’ingénieur était en apprentissage, particularité des formations initiales en partenariat avec l’ITII Île-de-France. Au bout de quelques années, le taux d’emploi est de l’ordre de 96% selon les enquêtes effectuées annuellement par Ingénieurs Et Scientifiques de France (IESF).

En termes de contrats, le plus souvent signé est le CDI : 78,8 % des ingénieurs démarrent leur carrière avec un emploi à durée indéterminée, avec près de 90% en statut de cadre dès l’embauche. Environ 10% commencent leur carrière à l’étranger mais l’anglais est impératif dans beaucoup de postes, y compris en France.

Les secteurs des postes occupés par les ingénieurs issus des formations en partenariat avec l’ITII Île-de-France sont variés et offrent beaucoup de possibilités d’évolution : aéronautique et spatial, automobile et cycles, bâtiment et travaux publics, défense, énergie, équipements électroniques et électriques, ferroviaire, mécanique, métallurgie, naval, numérique.

Conditions d’admission

Inscription ouverte aux jeunes de moins de 30 ans à la signature du contrat (sauf dérogation prévue par la loi), ayant validé un cursus scientifique ou technologique à bac+2 tels que :

  • DUT Industriels : GEII, MP, R&T, Info
  • Cycles préparatoires intégrés : MP, PT, PSI, intégré de l’ISTY, ATS
  • Licence : L1 et L2 scientifiques validées, L3
  • BTS Industriels : SE, IRIS, Électronique

L’admissibilité se fait sur étude du dossier de candidature par une Commission Mixte (ISTY / CFA MÉCAVENIR)

Les candidats retenus seront convoqués pour :

  • Des tests de positionnement (Anglais, Mathématiques, Électronique, Informatique, Psychotechnique et Culture générale).
  • Un entretien individuel de motivation par une commission pédagogique mixte CFA MÉCAVENIR / ISTY qui permettra d’apprécier et de confirmer le projet personnel et professionnel du candidat.
  • Un accompagnement individualisé à la recherche de l’entreprise est proposé à partir du mois de mai.

Important : l’admission définitive est conditionnée par la signature d’un contrat d’apprentissage avec une entreprise d’accueil.

À propos des conditions d’admission, veuillez consulter le site :
http://www.mecavenir.com/formation/ingenieur-systemes-electroniques-embarques/#admission

Temps forts

  • Journée portes ouvertes : Tous les mercredi après-midi à partir du 9 janvier 2019 jusqu’au 31 juillet 2019 à Puteaux et à Mantes, le samedi 23 mars 2019 sur Puteaux (toutes formations) et le samedi 30 mars 2019 sur Mantes la Ville (formations SEE de l’ISTY et GI du CNAM).
  • Date limite de dépôt des dossiers de candidature : le 30 juin 2019.
  • Date des tests de positionnement :

Agenda